| Vernon veille à l’installation de commerces de qualité dans son centre-ville

La ville de Vernon souhaite préserver et sauvegarder le commerce de proximité. Afin de favoriser le développement d’une offre diversifiée et de qualité, et dans une optique de requalification du centre-ville, la municipalité préempte un local place de Gaulle et lance un grand appel à projet.

Préserver le commerce de proximité et requalifier le centre-ville grâce à un appel à projet:

Soucieuse de sauvegarder le commerce de proximité de qualité dans son centre-ville et de favoriser le développement d’une offre diversifiée répondant aux besoins et aux envies des vernonnais, la ville vient de préempter le bail commercial portant sur le local situé 8 place Charles de Gaulle et lance un grand appel à projet pour trouver un occupant.

« La place de Gaulle, par sa position centrale, joue un rôle majeur dans le projet d’aménagement du cœur de ville. Sa vocation commerçante, en particulier par le développement de cafés et terrasses, ressort du projet d’aménagement du centre de Vernon tel qu’il a été choisi par les électeurs vernonnais dans le cadre de la consultation Cœur de ville. » explique le Maire François Ouzilleau qui poursuit : « L’objectif de cette préemption est de poursuivre la requalification du quartier en proposant une offre commerciale qualitative et attractive ». Comment ? en faisant de ce local de 44m² un lieu  dynamique de rencontre, propice à la création de lien social entre les habitants. Les salons de thé, cafés, bars à vins, glaciers, épiceries fines ou tout commerces pouvant installer une terrasse seront particulièrement privilégiés. L’exploitant du commerce aura toutefois l’entière responsabilité d’effectuer les travaux de mise en conformité en termes de sécurité et d’accessibilité.

Comment candidater ?

Vous avez un projet et vous êtes intéressé par ce local ? Vous pouvez le soumettre à l’adresse suivante : assemblees@sna27.fr . Un dossier de candidature vous sera par la suite demandé, comprenant entre autre un extrait de KBIS, un justificatif d’immatriculation au registre des commerces et des société ou au répertoire des métiers, un CV, une proposition de prix de cession du bail commercial et un dossier écrit de présentation du projet, détaillé et motivé.

Le cahier des charges de rétrocession est consultable à l’Hôtel de Ville, place Barette, aux horaires habituels d’ouverture au public.

Les candidats intéressés ont jusqu’au vendredi 26 février midi au plus tard pour participer !