| Un Courant d’Art souffle dans les rues de Vernon !

« Du 19 juin au 31 octobre, 8 œuvres d’art sont  installées en centre-ville et jusqu’en bord de Seine, créant ainsi une balade culturelle propice à la flânerie, à la découverte et à la rencontre.

Une rencontre avec les œuvres et les artistes, un temps de confrontation curieuse, d’enrichissement de l’imaginaire, de partage et d’ouverture. Cette première édition invite à renouer avec la rencontre, s’ouvrir au point de vue d’autres, poser un nouveau regard sur soi et l’art.

La programmation autour de la balade artistique permet de créer un parcours pluridisciplinaire aux multiples facettes, à la fois culturel, scientifique et sensoriel, sollicitant ainsi le spectateur et faisant appel à son acuité et à sa réflexion. »

Nicole Balmary
Maire adjointe culture et patrimoine historique

Il est temps de mettre le nez dehors,
l’Art vous attend au coin de la rue !

En savoir + | Télécharger le dépliant

Les œuvres

Couronne d’Ingeburge
Francine Garnier et Alain Engeleare

L’essence du projet repose sur les liens physiques et symboliques que le fil (drisses) tisse avec l’espace de la ville et ses habitants. Les installations proposées sont réalisés pour les lieux et s’intègrent dans et avec ces derniers.

Valorisation de la tour chargée d’histoires (elle en a vu de toutes les couleurs), des cordes la dédoublent comme la robe longue d’une autre époque ; la couronne fabuleuse aux reflets changeants rend hommage à Ingeburge de Danemark, épouse du roi Philippe-Auguste, qui fût injustement répudié le lendemain de son mariage et qui fût enfermée de couvents en prisons pendant près de 20 ans.

IkosAbsolem
Elodie Boutry

IKOSA en grec ancien signifie vingt ; le nom rappelle aux 20 faces triangulaires qui composent chaque partie de l’œuvre. Tous équilatéraux, ces triangles forment un icosaèdre, l’un des « Solides de Platon », symbolisant l’Eau, l’un des cinq éléments essentiels avec le Feu, l’Air, la Terre et l’Univers. Cette structure organique et géométrique, sous forme d’une chenille colorée, tente de recréer un pont utopique.

ABSOLEM, plus petite, est une partie d’IKOSA. Onze icosaèdres formant une petite chenille devaient être initialement disposés au sommet d’IKOSA. Malheureusement détruite lors de son installation, sept éléments ont pu être sauvés et reconstitués pour former une œuvre à part entière.

Vernon Kerbart #1
inkOj

L’artiste repère, par exemple, des carreaux de ciment dans des halls d’immeuble et les reproduit à même le trottoir grâce au pochoir et à la peinture en bombe. Il s’inspire aussi des vitraux d’Église, des façades de bâtiments…

Vernon Kerbart propose une création au sol visant la mise en exergue d’éléments du patrimoine vernonnais tels que la Collégiale et l’architecture vernaculaire, les incontournables de la ville.

L’oeuvre reprend formellement la rosace, le dallage à cabochons, la grille d’aération en croix mais aussi les pans de bois qui rythment l’architecture vernonnaise. L’idée est de capter l’attention des habitants, des visiteurs de la ville en créant de multiples surprises graphiques et en faisant oublier le sol abîmé

Homo Bestia
Emma Barthère

Ce travail donne à voir une tentative de rencontre avec la part animale qui subsiste en chacun de nous. La conscience des désastres écologiques et des limites de notre société industrielle, fait naître le besoin de nous sentir réadaptés au monde et pacifiés avec le vivant.

Si l’histoire des Hommes a déconstruit l’idée globale, elle ne l’a pourtant pas effacé de notre mémoire.

Ainsi, recourir à la métamorphose animale peut nous aider à réactiver cette mémoire.

Ressusciter l’archaïque animisme est une manière d’élargir notre conscience, de repenser notre place dans le monde et de lui insuffler un élan plus spirituel.

Tisser des Liens
Francine Garnier

L’essence du projet repose sur les liens physiques et symboliques que le fil (drisses) tisse avec l’espace de la ville et ses habitants. Les installations proposées s’intègrent dans et avec les lieux.

Elles se veulent être à la fois propices aux plaisirs sensitifs de la contemplation, par leurs mouvements vibratoires, leurs rideaux cinétiques et colorés pouvant évoquer les mélanges optiques des peintures impressionnistes; et aussi exprimer symboliquement les liens de la mémoire des habitants avec les autres, avec l’histoire passée ou présente des lieux.

Make our planet green again
HeartCraft

L’artiste HeartCraft nous propose une déclinaison de son “coeursignature” unissant le masculin et le féminin de chacun d’entre nous. Le couple formé par son coeur dessine aussi notre planète.

HeartCraft a, par ailleurs, choisi d’évoquer la biodiversité d’un point de vue global. A la fois par la représentation de la Terre sous forme de mappemonde verte qui n’est pas sans rappeler l’image emblématique du “poumon vert” grâce auquel nous pouvons tous respirer, mais aussi par la représentation d’animaux symboles de la 6ème extinction de masse annoncée.

L’artiste y adjoint un animal en danger, le manchot empereur «couvrant» la Terre de ses ailes protectrices. Cet animal si loin de notre quotidien, mis à l’honneur et magnifié par le film « La Marche de l’empereur », symbolise la question préoccupante de la fonte des glaces qui affecte tout particulièrement cette espèce animale dont l’environnement naturel est en première ligne de cette menace.

  • Interview de l’artiste
  • Un autre regard par Jérome Chaïb

Blue Tit mechanimal
Ardif

Pour ce projet, Ardif représente un oiseau de nos régions, de nos jardins, la mésange bleue. Ce petit oiseau qui chante et se pose au pied de nos fenêtres, pour le plus grand plaisir de nos yeux, symbolise la nature dans toute sa délicatesse et sa fragilité.

Au coeur de ce petit animal tout en courbes, s’insèrent les mécaniques rigoureuses que l’artiste aime mêler à son bestiaire urbain. Cet animal hybride, composé d’oppositions entre lignes, formes et couleurs que l’artiste parvient à rendre totalement harmonieuses, souligne l’essentielle cohabitation et équilibre entre le progrès industriel, les techniques qui évoluent, et le patrimoine naturel aux portes de nos maisons. Il est essentiel non seulement de regarder cet équilibre, de l’apprécier mais aussi de le préserver.

  • Interview de l’artiste
  • Un autre regard par Clément Mirguet, musicien

Bruits de l’eau
Brigitte Sillard

Depuis une vingtaine d’années, Brigitte Sillard installe des miroirs côte-à-côte en demi-cercle, offrant un autre regard sur l’espace. Land Art éphémère à visée écologique, cet agencement se fait anamorphose du site reflété et oblige à la contemplation de ses chatoiements.

Œuvre mutante où, de l’aube au crépuscule, se réverbèrent les nuages rosés et les différentes lumières des jours qui passent : rien n’est fixe, tout est vie. Le mouvement de la nature étant ainsi capté, il n’y a plus qu’à la regarder.

  • Interview de l’artiste
  • Un autre regard par Jean-Marc Coubé, paysagiste au sein du Conseil d’Architecture, de l’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE)

Pour découvrir le parcours :

Visite commentée du parcours

Samedi 27 juin et samedi 4 septembre à 14h30 (1h) – Départ Jardin des Arts

Chasse aux trésors

Du jeudi 1er juillet au vendredi 27 août – Rendez-vous à l’Office de Tourisme (aussi disponible en version numérique)

Spectacle itinérant: À l’heure bleue, rêver la ville *

sciences/musique/danse/poésie Vendredi 20 août à 20h (2h) – Départ Jardin des Arts

Pour découvrir les œuvres :

IKOSABSOLEM

Entre art et mathématique – ateliers tout public
Samedi 26 juin et Samedi 2 octobre 15h30 – Jardin des Arts

Atelier artistique « peinture en volume » parents-enfants
Samedi 10 juillet de 10h à 17h (avec l’artiste) – Jardin des Arts

VERNONKERBART #1

Visite insolite « Ouvrez les yeux » à la découverte des secrets de Vernon
Dimanche 4 juillet à 14h30 – Entrée Jardin des Arts

TISSER DES LIENS 

Concert de Jazz du groupe « Diavoletto »
Jeudi 8 juillet à 21h – Place Chantereine

PILE DU PONT

Conférence sur la biodiversité avec Jérôme Chaib *
Jeudi 30 septembre à 17h30 – Mairie de Vernon

« Sauvages dans ma rue » observatoire participatif des plantes sauvages (par la LPO)
Dimanche 12 septembre de 14h30 (2h) – Pont Clémenceau

BRUITS DE L’EAU

Balade en bord de Seine (par le CAUE) *
Samedi 7 août à 14h30 (2h) – Bord de Seine

 

*Réservation obligatoire
Par e-mail ou au 02 32 64 38 07