| COVID-19 : dépistage à Vernon

Afin de garantir un accès rapide aux tests, au plus près des habitants, Seine-Normandie Agglomération, la Ville de Vernon et l’ARS Normandie, avec ses partenaires, poursuit la hausse des capacités de tests et fait évoluer la stratégie de dépistage. Jeudi 25 et vendredi 26 février, le dépistage sera ainsi accessible sans ordonnance pour tous à l’Espace Philippe Auguste.

Jeudi 25 et Vendredi 26 février de 10 heures à 17 heures à l’Espace Philippe Auguste

 Gratuit, sans rendez-vous, sans ordonnance et sur simple présentation d’une pièce d’identité et d’une carte vitale, tout un chacun pourra bénéficier d’un test PCR de dépistage COVID 19.

Rendez-vous à l’Espace Philippe Auguste, rue Charles-Joseph Riquier, jeudi dès 10 heures.

Une action conjointe ARS-Collectivités

« Nous saluons ici, malgré les contraintes, l’engagement de l’ensemble des acteurs, les ARS, les hôpitaux, les professionnels de santé libéraux qui sont en première ligne dans cette crise sanitaire » souligne Frédéric Duché, président de Seine Normandie Agglomération qui poursuit « Toutefois, les collectivités territoriales sont au cœur de la question des territoires et de la santé. Les enjeux du partage et de la répartition des rôles, des compétences, de la gouvernance sont majeurs pour une politique de santé que l’on veut basée sur la contractualisation et la coordination ».

François Ouzilleau, président délégué de SNA et maire de Vernon complète : « Les collectivités ont aussi un rôle à jouer, dans l’organisation sur le terrain, dans la mise à disposition de lieux, dans les campagnes d’information et de sensibilisation auprès du grand public, le soutien aux professionnels, pour faciliter les efforts logistiques, encourager la prévention. Cela commence évidemment par le dépistage. »

La campagne de vaccination se poursuit avec Vernon comme site pilote

 Au-delà de cette séance massive de dépistage, la campagne de vaccination se poursuit. Vernon sera ainsi site pilote départemental pour les sessions en résidence autonomie dans une semaine. Ainsi SNA, l’association des médecins de Vernon et alentours et  l’ARS se sont engagés pour mener à bien cette démarche. « Aujourd’hui comme demain, nous devrons agir ensemble pour mettre en œuvre les dispositifs nécessaires pour permettre le moment venu à chaque citoyen qui le souhaitent de se faire vacciner dans le cadre d’une organisation locale de proximité. » conclue François Ouzilleau, par ailleurs président du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier.