| Musée de Vernon

Bienvenue au Musée

Musée de Vernon

Ouvert au public en 1983, le musée de Vernon a été installé dans l’ancien hôtel particulier de la famille Le Moine de Bellisle (XVe – XVIIIe siècles) près de la Seine.

Le musée vous propose un parcours riche et varié. Autour de l’impressionnisme, les collections présentées constituent une étape indispensable de la visite de Giverny, avec ses tableaux de Claude Monet et des artistes qui y vécurent (T-E.Butler, M. Mac Monnies, Bl. Hoschedé-Monet…). Des tableaux de P. Bonnard -qui fut, à Vernon, le voisin de Monet entre 1912 et 1938 – et des Nabis (Vuillard, Denis, Vallotton) enrichissent la section consacrée aux paysages de la région.

Une section consacrée à l’art animalier (Bugatti, Pompon, Jouve…), une salle d’histoire locale (maquette du vieux château) et un original cabinet de dessins, présentant par roulement le fonds d’arts graphiques (sur des thèmes variés : T-A. Steinlen, la caricature, le portrait, la guerre, l’enfance…) complètent la visite.

En ce moment

Exposition présentée du 7 avril au 3 juin 2018

Paul Faugas photographies de l’Eure au temps de l’impressionnisme 7 avril - 3 juin 2018 Musée de Vernon

Paul Faugas

Photographies de l’Eure au temps de l’impressionnisme

7 avril – 3 juin 2018

Une collaboration entre deux musées de l’Eure, pour faire découvrir le patrimoine de ce territoire :

La sélection de photographies de Paul Faugas (1840 – 1905) présentées au musée de Vernon permet de découvrir la diversité des paysages de l’Eure à la toute fin du XIXe siècle et de comprendre en quoi ces derniers ont été particulièrement recherchés par les peintres de paysages de plein air.

Cet ensemble de cinquante-cinq tirages photographiques est issu du fonds remarquable conservé par le musée de Louviers qui compte plus de 5000 négatifs sur plaque de verre, réalisés par Paul Faugas.

Les musées de Vernon et de Louviers ont décidé de s’associer, à l’occasion de cette exposition, afin de proposer aux visiteurs de (re)découvrir une partie de cette collection, qui n’avait pas été exposé depuis près de 20 ans, et de montrer toute la beauté de ce territoire pittoresque.

Paul Faugas, peintre et photographe amateur

Paul Faugas pratiquait la photographie en amateur. Né en 1840, il a passé son enfance près de Troyes, dans une famille aisée. Les donations consenties par ses parents au musée de Troyes témoignent d’un intérêt prononcé pour l’art. Désireux de se former à la peinture, il devient l’élève d’Auguste Anastasi (1820 – 1889), peintre de l’Ecole de Barbizon. En 1871, Faugas arrive à Louviers où il est nommé vérificateur à l’Enregistrement des hypothèques. Il y termine sa carrière comme Conservateur des Hypothèques, poste qu’il occupe à partir de 1893. Il participe activement à la vie culturelle locale, présente ses toiles et aquarelles dans les expositions artistiques (1903, Exposition des Beaux-Arts d’Evreux) et participe à des concours de photographie (Concours du Louvre en 1898).

L’ensemble de cette production constitue une chronique des excursions artistiques de Faugas durant son temps libre.

Au-delà de leur valeur documentaire et patrimoniale, ces clichés interrogent le rapport existant entre la peinture et la photographie. Paul Faugas pratique ces deux disciplines dans le même temps. Le motif de certaines œuvres peintes ou aquarellées, présentées dans cette exposition, font directement écho à ses œuvres photographiées. Contrairement à ses photographies, ses peintures ne témoignent d’aucune influence impressionniste. Il travaille dans la lignée de l’Ecole de Barbizon, accordant une grande attention aux détails réalistes et pittoresques. Il ne cherche pas à restituer la fugacité des éléments atmosphériques. Ses compositions, soigneusement travaillées, mettent en valeur l’intemporalité des paysages.

Ses tirages photographiques ne cherchent pas à imiter la peinture : la netteté des prises de vue reste primordiale. L’aspect mécanique du procédé et sa reproductibilité sont parfaitement assumés par Faugas. Les plaques de verre, conservées dans leur état original, n’ont jamais été retouchées par l’artiste, comme pouvaient le faire, par exemple, les photographes pictorialistes. En revanche, plusieurs courants picturaux de la seconde moitié du XIXe siècle traversent sa production photographique, tant par les motifs choisis que par les formes exprimées. Certaines scènes de campagne, notamment, font directement écho aux motifs de l’Ecole de Barbizon. D’autres apparaissent comme des références appuyées aux œuvres fameuses comme Les Glaneuses ou Le Semeur de Millet. Les paysages des bords de Seine, animés par les fumées des remorqueurs ou des locomotives passant au loin, les inondations ou les scènes de canotage évoquent irrésistiblement les œuvres impressionnistes. Les scènes de la vie quotidienne représentant le labeur des gens modestes comme les scènes de marché, de récolte, ou de pêche, ne sont considérées que comme des sujets pittoresques : l’artiste ne dénonce pas les difficiles conditions de vie ou de travail. Il chronique, simplement, la vie euroise qu’il observe autour de lui.

Le Musée de Louviers

Créé officiellement en 1872, le musée de Louviers est installé depuis 1888 dans le bâtiment actuel, place Ernest Thorel, grâce à la générosité d’Edouard Lanon qui, en 1881, finança sa construction afin d’y présenter sa collection léguée à la ville.

Le fonds de collection du musée a été ainsi constitué d’achats et de nombreux dons et legs (legs Vignon et Lalun, donation Roussel…) comprenant archéologie, peintures, mobiliers et faïences de la Renaissance au XIXe siècle, arts décoratifs.

Le musée de Louviers expose régulièrement ses collections, riches notamment en faïence, peinture, photographie, en alternance avec des expositions sur le patrimoine, l’histoire locale et l’art contemporain.

Informations pratiques

Horaires

1er avril – 31 octobre : ouvert du mardi au dimanche de 10h30 à 18h00

1 novembre – 31 mars : ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30, samedi et dimanche de 14h30 à 17h30

Fermé le 1er mai, 14 juillet, 15 août, 1er novembre, 11 novembre, 25 décembre et 1er janvier

Tarifs

Plein tarif : 4,80 euros

Tarif Réduit : 3 euros

Bénéficiaires du tarif réduit :

  • Groupe à partir de 10 personnes
  • Habitants de la seine Normandie agglomération
  • Personnes handicapées

Gratuité sur justificatif :

Liste des bénéficiaires  de la Gratuité :

  • tous les visiteurs le premier dimanche de chaque mois
  • Les Vernonnais
  • Les Jeunes et étudiants de moins de 26 ans
  • Les Etudiants en histoire de l’art
  • Les Membres de L’ICOM
  • Les Demandeurs d’emplois et Bénéficiaire des minimas sociaux

Billet-couplé Musée de Vernon/Musée des Impressionnismes de Giverny

tarif : 9 euros

Groupes (sur réservation) :

Droit d’entrée pour les groupes adultes (par pers., mini 10 pers.) : 3.00€
Forfait visite guidée : 75.00€
droit de réservation :  7.00€
Plan Vigipirate : valises et sacs de gros volume interdits

Animations pour les scolaires

Tout au long de l’année, le musée de Vernon accueille les professeurs et leurs élèves, de la maternelle au lycée, pour présenter ses collections permanentes ainsi que les expositions temporaires.  Le service des publics organise une série d’activités conçues spécifiquement pour chacun des cycles scolaire : visites, visites thématiques, visites-ateliers… et se tient également à votre disposition pour élaborer un projet spécifique.

Vous trouverez le détail du programme et des activités organisées dans les documents ci-dessous.

Réservation au 02 32 21 28 09 ou à musee@vernon27.fr

en bref...

Musée de Vernon
12, rue du pont
musee@vernon27.fr

Jours et heures d’ouverture :
1er avril – 31 octobre : ouvert du mardi au dimanche de 10h30 à 18h00
2 novembre – 31 mars : ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30, samedi et dimanche de 14h30 à 17h30
Fermé le 1er mai, 14 juillet, 15 août, 1er novembre, 11 novembre, 25 décembre et 1er janvier

Partager par mail