| Collégiale de Vernon : un patrimoine à sauvegarder

Communiqué de presse de Sébastien Lecornu et François Ouzilleau

Depuis l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, l’émotion est immense. Nous avons eu l’occasion dès lundi soir de faire preuve de notre tristesse et de notre douleur. Notre-Dame est indissociable de l’Histoire de notre Nation. Les images sont effrayantes. Grâce au courage des Pompiers, ce monument, qui est « une part d’entre nous » comme le disait le Président de la République hier, a pu être sauvé pour partie, et nous nous réjouissons que ce soit notre génération qui soit chargée de sa reconstruction.

 

Qu’ils soient croyants ou non, tous les Vernonnais ont eu une pensée émue lors de ce drame national. Nous souhaitons d’ailleurs remercier les curés de la paroisse de Vernon et de Vernonnet qui, répondant à l’appel de l’archevêque de Paris, ont fait sonner les cloches dans cette nuit funeste.

 

Comme l’ont fait le conseil départemental de l’Eure et d’autres structures publiques et privées, nous proposerons lors du prochain conseil municipal de débloquer une aide exceptionnelle pour participer à la reconstruction de l’édifice. Mais, d’ores et déjà, cette situation doit nous rappeler l’urgence à sauvegarder notre patrimoine. C’est une priorité de notre équipe municipale depuis 2014 avec notamment le plan de sauvetage de notre Collégiale Notre-Dame. La visite de Stéphane Bern l’année dernière avait déjà permis la prise de conscience collective. La Collégiale est en danger.

 

Depuis le mois de février 2019, Sous la responsabilité du cabinet d’architecte Richard Duplat, la phase préparatoire des travaux a commencé.

Elle prévoit la mise en sécurité du bâtiment, le nettoyage des combles, la restauration des bois de charpente ainsi que la lutte anti-volatiles. Quatre entreprises se sont attelées aux travaux de rénovation de l’édifice millénaire : Lanfry, Les Métiers du Bois, Stael et Desormeaux.

 

Des cabanes de chantier occupent à présent la placette de la rue Saint Sauveur, derrière l’office du tourisme, des tourelles d’échafaudages ont été mises en place pour accéder aux combles. Elles seront présentes jusqu’en septembre. Durant cinq jours à partir du mardi 23 avril, une nacelle va permettre de monter jusqu’à 40 mètres et de procéder à des interventions à des emplacements particulièrement difficiles d’accès.

Prochainement, des panneaux d’information vont venir expliquer à l’intérieur de la collégiale la nature des travaux et encourager aux dons. Au total, 13,6 millions d’euros sont nécessaires pour remettre en état la collégiale. Les travaux sont prévus en cinq phases et devraient durer jusqu’en 2030 (voir le phasage ci-dessous). A ce jour, grâce à la générosité des Vernonnais d’ici et d’ailleurs, nous avons déjà récolté plus de 70.000 euros.

Pour participer à la sauvegarde de la Collégiale, la Fondation Vernon Patrimoine – fondation abritée sous l’égide de la Fondation du Patrimoine – vous permet d’effectuer un don en ligne et d’obtenir votre justificatif pour la déduction d’impôts :

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/collegiale-notre-dame-de-vernon

L’urgence est là, et nous ne l’oublions pas : il faut sauver notre Collégiale. Pour cela, outre les soutiens massifs des collectivités, nous avons besoin de chacun d’entre vous. Merci pour votre générosité.

Rappel de l’historique et du phasage des travaux :

 

 

 

 

Partager par mail